Rechercher
  • karolinaglabpianiste

Le choix


1 juillet 2022


Je suis désespérément à la recherche d’un pays ou les gens sont toujours contents.

Ben oui. Je vois bien l’absurdité de cette phrase, mais je crois qu’en moins, un certain équilibre (ou équilibre tendant vers le haut, evidemment!) est toujours possible!


Je cherche un pays où les gens veulent regarder les fleurs plutôt que le caca. Il y aura toujours une raison d’être mécontent. Mais on a toujours le choix. Je n’ai pas de contrôle sur toutes les conditions de mon environnement, mais j’ai toujours le choix de regarder là, ou c’est un peu plus apaisant, là ou je sens la soulagement, là où je vois une sourire honnête, joie innocente d’enfant, juste apparement l’insoutenable légèreté d’être des arbres brillantes avec ces feuilles dans le soleil... Apparemment insoutenable , puisque si on le permet, la résistance à la joie, ou tout simplement au paix avec la vie, subit le rythme de la nature, de la respiration régulier, battement du coeur, regard réceptive, l'écoute bienveillant, l’odeur des fleurs et de caca, le contact de pieds avec le sol, toucher de l’air contre le peau… Je suis ici, contente d’être ici, capable de m’exprimer; toujours en cherchant comment puis-je trouver encore plus de joie, plus de soleil, plus d’espace, plus d'accueil, plus d’accord avec moi-même.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le mouvement interne est essentiel pour que le mouvement externe soit efficace. Mouvement interne comme la colonne d'air que je permets de traverser mon corps. Seule condition: autorisation. La colonn